Topsite
Le forum est officiellement ouvert.
Nous vous demandons de fournir au moins dix lignes lors de vos RP.
Le RP se déroule actuellement en 2040.
Les doubles-comptes sont autorisés sans condition jusqu'au 2 mai inclus.
Derniers sujets
» Celeste Johnson [100%]
Ven 2 Juin 2017 - 18:28 par Celeste Johnson

» [Mission 1] Convocation
Mar 18 Avr 2017 - 15:08 par Amelia Bingtreah

» [Inscriptions] Mission n°1
Jeu 13 Avr 2017 - 16:01 par Ace Argone

» Patch de version 1.01
Mer 12 Avr 2017 - 18:19 par Ace Argone

» U.S. Bank Stadium
Mer 12 Avr 2017 - 18:00 par Maître du Jeu

» City Hall
Mer 12 Avr 2017 - 17:55 par Maître du Jeu

» Central Library
Mer 12 Avr 2017 - 17:54 par Maître du Jeu

» Bestiaire
Mer 12 Avr 2017 - 14:29 par Maître du Jeu

» PNJ importants
Mer 12 Avr 2017 - 14:19 par Maître du Jeu


Partagez | 

Élections n°1 du campement de Minneapolis


Qui souhaitez-vous élire à la tête du campement ?
Mark Harmond
55%
 55% [ 6 ]
Jude Herenson
45%
 45% [ 5 ]
Total des votes : 11
 


Dim 2 Avr 2017 - 17:54
Date des votes et des résultats : 10 janvier 2040.

Mark Harmond (PNJ)

52 ans, ancien officier de l'armée aérienne américaine.
Présent au campement depuis sa création (~1 an).
Veut devenir chef et structurer la communauté au sein de trois sections différentes et se concentrer sur l'exploration et la sécurisation des zones proches afin d'agrandir le campement.

Jude Herenson (PNJ)

37 ans, ancienne doctorante en droit et économie.
Présent au campement depuis avril 2039 (~8 mois).
Veut devenir maire et faire en sorte que chaque membre de la communauté se trouve un métier afin d'avoir une tâche première spécifique et se concentrer la récolte et s'assurer du confort de la communauté.

Synopsis : Voilà un an que le campement de Minneapolis a été fondé. Aujourd'hui, il accueille plus de 250 survivants et constitue une nouvelle communauté. Afin d'élire un véritable dirigeant pour attribuer des rôles à chacun et faire les choix les plus importants, une première élection a lieu au City Hall. Chaque Millenium peut y apporter son bulletin de vote.

Déroulement : Le premier candidat arrivant à 6 voix (HRP) sera élu. Vous pouvez voter pour autant de candidats que vous le souhaitez, mais chaque vote est définitif.

Répercussions : Le dirigeant élu aura davantage de pouvoirs sur le campement, et les mesures qu'il prendra auront des répercussions évidentes sur ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 11 Avr 2017 - 19:47
Les couchers de soleil étaient tout aussi beaux, qu’importe l’environnement dans lequel on se trouvait. Une pensée apaisée – comme à l’accoutumée – pour Jude Herenson, qui ne put s’empêcher de regretter une chose, celle de ne pas pouvoir profiter de ce spectacle seule. En effet, elle avait une tâche importante à faire aujourd’hui, et c’était s’adresser à des dizaines et des dizaines de personnes. Un soupir, un regard qui frotta le sol, puis elle s’avança.

En sortant du Hall Center – ce grand bâtiment qui formait la base administrative du campement depuis sa création – elle découvrit une foule comble. Etait-ce l’épaisseur, peut-être surestimée, de la rue ou la fatigue qui lui jouaient des tours ? Dans tous les cas, elle avait en face d’elle la quasi-totalité du groupe des Milleniums. Hommes, femmes, enfants : ils étaient tous réunis. Elle afficha un sourire, tandis que les quelques applaudissements laissaient bientôt place à sa prise de parole.

« Salut, enfin je veux dire… Bonsoir, mes amis. »

Quelques rires éclatèrent. Jamais Jude, depuis les huit mois qu’on la connaissait, n’avait eu le chic pour être d’une éloquence parfaite. Maladroite parfois, elle savait néanmoins se concentrer quand il le fallait pour entrer dans le rôle d’un véritable leader. Et c’était ce en quoi nombre de survivants avaient compris.

« Il y a plusieurs années maintenant, notre monde a sombré. Personne, je pense, n’aurais pu croire que de telles horreurs auraient pu arriver. Et pourtant, nous avons traversé tant d’épreuves, ensemble. Et c’est toujours ensemble que nous avons organisé ces élections, afin que nous continuions de tirer le meilleur de nous-mêmes. »

Certains exultaient, d’autres patientaient. Les résultats de ladite élection n’était connue que des deux candidats et des quelques volontaires qui avaient dépouillé les votes. Concernant les quelques deux cents autres Milleniums, ils n’en savaient rien.

« Nous avons tant accompli. Nous avons repeuplé une ville, et nous sommes en train de reprendre une vie presque normale. C’est pour retrouver la vie que beaucoup ici ont connu que l’on se bat. Et comme toute ville de… l’avant, elle se doit d’être dirigée. C’est pour cela que je me suis présentée à cette élection. »

Derrière la candidate – et possible élue – les portes du grand bâtiment étaient naturellement restées ouvertes. Et les plus proches pouvaient discerner une silhouette s’avancer progressivement, pour finalement sortir silencieusement du City Hall, sans perturber le discours.

« Vous avez été près de 48% à voter pour moi, mais c’est insuffisant. J’ai tout de même le plaisir de vous annoncer que Mark Harmond sera, à compter de ce jour, notre nouveau chef. »

Finalement, les moins silencieux d’avant devinrent les plus bruyants. Alors que le discours de la jeune femme avait pu être mal interprété par nombre de Milleniums, le résultat était finalement tout autre. Malgré un volume sonore en baisse mais toujours imposant, Jude Herenson termina son monologue.

« Je continuerai de tout faire pour que Minneapolis soit à jamais une terre d’accueil et d’espoir. Merci à tous. »

Et sur ces derniers mots, elle recula pour laisser la place au quinquagénaire avec qui elle échangea un rictus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 11 Avr 2017 - 20:14
Il fut le premier à l’applaudir. Jamais il n’avait considéré Jude Herenson comme quelqu’un qui serait « facile à battre ». D’ailleurs, il avait rarement pensé que tout ceci était un combat, à dire vrai. Oui, il souhaitait le meilleur pour le campement et pour ses survivants, et oui il avait toujours été persuadé d’être le mieux placé pour diriger les quelques centaines. Mais il aurait accepté sans broncher le résultat contraire. Fort heureusement pour ses convictions – et peut-être un peu pour son honneur – il avait été élu.

« Merci, Jude. Je sais que nous continuerons de faire de l’excellent travail avec toi… et vous tous. »

Son regard porté sur la foule qui l’applaudit de plus belle, il repensa un peu à son discours hâtivement préparé. Contrairement à l’innocente fraicheur de la candidate, il savait qu’il incarnait une froideur et une certaine rigidité. Méthodique dans tout ce qu’il faisait, le militaire pensait néanmoins que c’était son expérience et ses traits de caractère qui l’avaient fait élire.

« Je ne m’étendrai pas trop. Ces élections ont permis à tout le monde de s’exprimer pour donner une direction à notre campement qui ne cesse de grandir, et je ne peux que vous remercier d’avoir vu en moi votre chef. »

Il lui sembla judicieux de rappeler le contexte dans lequel s’était déroulé ce scrutin.

« Minneapolis est notre refuge, et tout ce qu’elle offre attire néanmoins les convoitises. Tous ceux qui sont passés par chez nous n’ont pas toujours eu de bonnes intentions. Et c’est pour cette raison, et parce que nous ne pouvons nous arrêter de recueillir ceux qui sont bons et qui veulent reconstruire une vraie société, que nous devons mieux nous organiser. »

Figure d’autorité, Mark Harmond profitait aussitôt de son nouveau statut pour parler dans un silence encore plus marqué qu’à l’accoutumée. Et c’était tant mieux pour l’homme qui détestait être interrompu, et qui voulait montrer qu’il passait aussitôt à l’action.

« Connaissance, espace et surtout sécurité, c’est ce que je vous ai promis. Ainsi, pendant que je travaillerai – notamment sur la formation de sections – avec certains d’entre vous et madame Herenson bien entendu, je dépêcherai une première escouade pour partir explorer vers le sud et ce dès demain. »

Certains applaudissements reprirent. Il était certains que beaucoup étaient satisfaits de voir que leur premier chef ne perdait pas son temps, y compris en ce moment qui au final, devait être le sien.

« Je vous remercie. Passez tous et toutes une bonne soirée. »

Sur quoi il se retourna, et salua les Milleniums en compagnie de Jude Herenson, avant qu’eux deux ne se renfoncent dans le City Hall…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 12 Avr 2017 - 13:59
10 Janvier 2040, un froid de canard règne sur Minneapolis. Et, pourtant, tous les habitants sont dehors, agglutinés devant le City Hall. C'est une première pour la ville, pour ses habitants, c'est la première réelle élection du « campement » si on peut encore l'appeler ainsi. Les deux candidats ont des visions extrêmement différentes de l'évolution des choses, si ce n'est dire, opposées. J'ai évidemment ma préférence, j'ai toujours été la pour les autres, près à rendre service, à aider les plus démunis. Ma priorité reste et restera cela. Mais, si Jude Herenson venait au pouvoir, je sais qu'elle pourrait m'aider, nous aider, dans cette tâche. Elle souhaite mettre l'accent sur la récolte ainsi que le confort de tous les habitants. Voilà qui m'intéresse, qui m'interpelle, un programme sain, posé et qui aiderai fortement Minneapolis à repartir sur des bases saines. Le programme du candidat opposé, Mark Harmond, annonce un avenir de terreur et de chaos. A force de vouloir régler les choses par la force, on en vient à encourager de nouveaux soulèvement. Et on a finir par tourner en rond. Bien que ce qu'il dit fasse sens, je ne peux décidément pas donner ma voix à quelqu'un qui souhaite régner par la force soi-disant pour garantir une meilleure sécurité. Je l'ai vu moi la sécurité, c'est une marginalisation des plus pauvres, des malades, de ceux qui sont le plus dans le besoin. C'est un déchirement de familles, des choix atroces. Malgré tout, je comprends les personnes qui lui font confiance, il est un digne chef de guerre. Mais franchement pas celui dont nous avons besoin à l'heure actuelle.

Je suis troublé de mes pensées par la voix de Jude Herenson qui commence un discours courageux et communautaire. Un beau discours. Je me sens galvanisé, prêt à redonner de l'espoir à tous ceux qui en chercherait. Car c'est ça Minneapolis, une nouvelle vie, un nouvel espoir accompagné par des valeurs profondes comme l'entraide et la valorisation de chacun. A ce moment précis, je me sent fier d'appartenir à cette communauté. Jusqu'à ce qu'elle annonce qu'elle n'a obtenu que 48% des voix. Un chiffre élevé mais insuffisant pour passer devant Harmond. Mon sang se glace dans mes veines, j'arrête d'applaudir alors qu'il s'installe sur le devant de la scène. Il est paisible, il sait parler à la foule, un vrai patriote, un vrai chef. Alors que Jude s'efface, il laisse la foule l'acclamer quelques secondes avant d'entamer son propre discours. Sécurité, protection, exploration, section, assaut. Voilà de quoi est fait son discours, il me fait froid dans le dos. Je cherche dans la foule des regards amicaux, mais tous semblent happés par ses paroles. Je m’efforce d'écouter jusqu'au bout mais, décidément, je ne me retrouve en aucun point de son programme. Le seul point positif qui me vient est l'esprit est le fait qu'il n'écarte pas l'autre candidate. S'ils veulent travailler main dans la main, je me rangerai de l'autre côté et refuserai les ordres qui ne me conviennent pas. Minneapolis a besoin de moi, j'en suis convaincu, ils ne peuvent pas me faire de mal. N'est-ce pas ?

Je regarde le nouveau dirigeant se retourner et disparaître derrière la porte du plus grand bâtiment de notre petite ville. La masse de la population commence à se disperser, laissant par la même occasion le froid s'insinuer sous mes vêtements. Je lâche un nuage de fumée en soupirant. Je ferai mieux d'aller ouvrir la boutique si je ne veux pas perdre toute ma journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Élections n°1 du campement de Minneapolis

Page 1 sur 1

Less Is More :: Campement de Minneapolis :: Downtown West :: City Hall
Sauter vers: