Topsite
Le forum est officiellement ouvert.
Nous vous demandons de fournir au moins dix lignes lors de vos RP.
Le RP se déroule actuellement en 2040.
Les doubles-comptes sont autorisés sans condition jusqu'au 2 mai inclus.
Derniers sujets
» Celeste Johnson [100%]
Ven 2 Juin 2017 - 18:28 par Celeste Johnson

» [Mission 1] Convocation
Mar 18 Avr 2017 - 15:08 par Amelia Bingtreah

» [Inscriptions] Mission n°1
Jeu 13 Avr 2017 - 16:01 par Ace Argone

» Patch de version 1.01
Mer 12 Avr 2017 - 18:19 par Ace Argone

» U.S. Bank Stadium
Mer 12 Avr 2017 - 18:00 par Maître du Jeu

» City Hall
Mer 12 Avr 2017 - 17:55 par Maître du Jeu

» Central Library
Mer 12 Avr 2017 - 17:54 par Maître du Jeu

» Bestiaire
Mer 12 Avr 2017 - 14:29 par Maître du Jeu

» PNJ importants
Mer 12 Avr 2017 - 14:19 par Maître du Jeu


Partagez | 

Celeste Johnson [100%]


Ven 2 Juin 2017 - 18:28

HRP : Le RPGiste


Comment avez-vous connu Less Is More ? : En cherchant un forum dans l'annuaire Forumactif dans la catégorie Forums Forums RPG → RPG Futuristes, Science-Fiction → Futuristes (c'était le neuvième de la liste lors de ma recherche)
Quelle(s) est/sont la/les raison(s) de votre inscription ? : J'avais envie de faire un forum-RPG type survie et exploration dans le futur (du genre Fallout), avec les points d'expérience et le reste, depuis quelques temps déjà. N'en ayant jamais fait avant, je n'avais pas envie de débuter sur un trop grand forum ou avec un système de jeu trop complexe, donc ce forum qui a ouvert depuis quelques mois est parfait pour moi. J'ai déjà parcouru les annexes et c'est plutôt bien expliqué. J'ai bien aimé le fait que le forum offre un développement complet et simple au personnage, avec une évolution possible. Voilà pour le fond. Pour la forme, j'adore le design, qui met toute de suite dans l'ambiance (et le codage mon dieu, j'adore le design des PE, des armes, etc, dans le profil et sur la PA). J'adore aussi la carte dans le menu déroulant avec les explications (les zones explorées ou non, les limites de la ville, etc), c'est parfait pour se repérer !
Est-ce un changement de personnage ? : Non
Est-ce un double-compte ? : Non plus
Quelque-chose à rajouter ? : J'espère me plaire ici et ne pas trop me perdre. C'est la première fois que je m'inscris sur un forum avec ce système de jeu. Je risque de poser plein de questions What a Face Je m'excuse d'avance si je fais mon boulet. Et c'est aussi la première fois que je teste un forum à avatar illustration (d'ailleurs, je n'ai pas vu dans le règlement que c'était interdit de prendre des avatars à image réelle, mais dans le doute, j'ai préféré prendre directement un avatar illustration). Et en remarque, je trouve que ça manque de smiley, ou alors c'est que je ne suis plus habituée à n'avoir que les smileys par défaut sur un forum x)

RP : Le personnage


Identité


Réelle identité : Celeste Johnson surnommée Blue
Date de naissance : 28 février 2017 - 23 ans en 2040
Nationalité : Américaine
Ancienne profession : Ravitailleur
Raison de la présence aux USA : Elle n'a jamais quitté le pays sauf pour passer la frontière avec le Canada

Description rapide


Caractère : (+) : Aventurière - Courageuse - Débrouillarde - Franche - Humble - Intuitive - Patiente - Réfléchie - S'adapte vite
(-) : Bagarreuse - Bordélique - Casse-cou - Emotive - Imprudente - Méfiante - Rancunière - Sarcastique - Secrète - Solitaire
Silhouette : Moyenne d'une sportive
Aspiration : Officiellement en arrivant à Minneapolis, elle ne souhaite pas rester. Elle ne veut qu'une seule chose : retrouver une moto pour reprendre la route et endosser de nouveau sa profession de ravitailleur. Officieusement, la solitaire Céleste espère pouvoir refaire partie d'un groupe soudé et trouver un sens à sa vie d'errance, que ça soit à Minneapolis ou dans un nouveau campement
Plus grande peur : Mourir noyée
Signes particuliers : Elle a un tatouage sur la joue gauche et des cheveux bleus. Elle a l'habitude de transporter un carnet avec elle et de dessiner ce qui l'entoure, que ça soit les gens ou les lieux

Histoire rapide



Ses Rangers tapèrent le bitume fissuré d'une ancienne autoroute d'un pas décidé. Il fallait avancer coûte que coûte. Il fallait avancer malgré la fatigue et la faim, qui se faisaient sentir. Il fallait avancer malgré les obstacles, que représentaient ces voitures abandonnées, amassées ça et là. Si seulement elle avait encore sa moto. Quoique si elle avait encore sa moto, elle ne serait pas dans cette panade ! Oui, mais voilà, Madame avait décidé de poser pied à terre, voulant aider cet homme qui semblait en mauvaise posture sous une voiture. Il s'était avéré qu'il n'en était rien, bien au contraire. Cet homme n'était qu'un pillard servant d'appât, son complice se trouvant derrière ladite voiture. En y repensant, Blue jura. Il avait fallu qu'elle croise la route de ces vils individus pour se retrouver détroussée de ses vivres, armes et autres possessions, ainsi que de sa moto. La seule fois où elle avait fait une entorse à son code de survie - ne jamais s'arrêter en chemin - elle se retrouvait prise dans un traquenard. Heureusement, elle s'en sortait indemne, malgré quelques bleus. Les deux pillards avaient été plus fort qu'elle. Ils l'avaient laissée pour morte sur l'asphalte et s'étaient éclipsés avec sa moto et ses affaires. Elle s'était réveillée quelques temps plus tard, tandis que le jour se couchait. Elle, qui était d'ordinaire si méfiante, ne s'était pas méfiée. La fatigue de ses heures de route lui avait fait baisser sa garde. Cette même fatigue la reprenait, maintenant qu'elle était à pied. Elle ne fut pas seule sur la route, puisque les souvenirs de son passé vinrent lui tenir compagnie.

◾◾◾


Celeste, âgée de 12 ans, attrapa la barre avec une agilité déconcertante. Elle fit ses enchaînements, puis prépara sa sortie. La gymnaste salua la foule imaginaire. La jeune brune était en séance d'entraînement. Elle se préparait pour les prochains jeux. En parallèle de sa vie de gymnaste, elle suivait sa scolarité de 6th Grade. Elle ne savait pas encore ce qu'elle ferait comme étude. Le dessin la tentait bien. Peut-être pourrait-elle être architecte, comme sa mère italienne. Une chose est sûre, elle ne suivrait pas les traces de son père anglais, qui était coureur moto. Et puis, elle était bien trop jeune et être gymnaste lui plaisait. Malgré l'agitation mondiale, dans son Alaska natale, l'innocence de son âge, ainsi que la protection et l'amour de sa famille et de son entourage, lui firent présager que les jeux continueraient. Les éléments la rattrapèrent. La vie balaya, tel un château de carte, ses rêves de médailles et de réalisation artistique, en cette année 2029. L'assassinat du président américain, Aaron Distuart, plongea le pays dans le même chaos que le reste du monde.

Dix ans plus tard, à 22 ans, Celeste n'était plus la même petite fille naïve et insouciante. Les choses avaient bien changé pour la gymnaste. Ses longs cheveux bruns étaient devenus des cheveux mi-longs de couleur bleue. Ses rêves de gymnaste étaient enterrés au tréfonds de son âme. Elle était maintenant ravitailleur. A moto, elle sillonnait le pays pour vendre et effectuer ses services. Cela allait du transport de matériels, de médicaments, de cargaisons, de personnes à des transports plus louches comme de la drogue, des armes, etc. Pour survivre, elle et sa famille avaient formé un groupe avec d'autres personnes, dont son entraîneur. Pendant leur exil et leur errance, son père lui avait appris à faire de la moto et sa mère, le dessin. Malgré le climat de terreur, leur groupe soudé maintenait Celeste confiante en l'avenir. Tout bascula l'année de ses 15 ans, où elle devint orpheline. Le groupe fut décimé par un groupe plus nombreux qu'eux, qui voulait leurs vivres et leur campement provisoire. Il ne resta qu'elle, son entraîneur et une amie proche. Leur entraîneur les prit sous son aile et ils devinrent le trio de ravitailleur le plus connu de la côte ouest. Pour demander leurs services, il suffisait de chercher "le trio hexagonale" dans n'importe quel bar d'une ville. Dans ce monde de chaos où une identité ne voulait plus rien dire, ils s'étaient fait un nom. Ils se firent d'ailleurs un tatouage pour se faire reconnaître, qui devint leur symbole : trois hexagonales sur la joue. Il y en avait un pour chacun d'entre eux : le grand pour leur entraîneur et les deux petits pour les deux jeunes femmes. La forme était symbolique, puisque c'était pour évoquer un flocon de neige, rappel de leur Alaska natal. Et puisqu'ils n'étaient que de passage, pour facilement les reconnaître, en plus de leur tatouage, chacun se fit une teinture. C'est ainsi que Celeste eut ses cheveux bleus. Elle finit d'ailleurs par se faire appeler Blue.

Un an plus tard, elle errait solitaire de ville en ville, sans attache, allant là où le plus offrant la réclamait. Elle vagabondait sans jamais vraiment se poser. Ses coéquipiers, ceux qui étaient devenus sa famille, avaient été tués, la laissant seule au monde. Durant un an, seuls les différents paysages du pays apportaient un peu de fraîcheur. Cette nouvelle vie semblait lui coller à la peau jusqu'à sa mort, mais il n'en fut rien. En cette année 2040, alors qu'elle pensait aider un malheureux coincé sous une voiture, elle se retrouva dépossédée de ses affaires et de sa moto, et par la même occasion de sa raison de vivre.

◾◾◾


Voilà maintenant des heures que Blue marchait sur cette autoroute abandonnée. Ses larmes avaient séché depuis longtemps. La nuit s'était levée et l'obscurité régnait. Et comme si ça ne suffisait pas, la pluie se joignit aux festivités. Finalement, la chance lui sourit. Elle trouva une caravane abandonnée. Elle s'y engouffra sans se poser de question. Heureusement, il n'y avait personne. Elle venait de trouver un abri pour la nuit, un asile lui permettant de se reposer et de se ravitailler. Elle dénicha une vieille boîte de conserve de raviolis. Elle ne put pas les cuisiner, mais comme elle était affamée, ce repas froid tombé du ciel était un mets des plus délicieux. Elle s'endormit quelques minutes plus tard, tandis que la pluie grondait dehors.

Le lendemain, lorsque Blue se réveilla, la pluie avait cessé. Les rayons du soleil perçaient à travers les stores cassés de la caravane. Elle se releva et fouilla son abri de fortune. Ne trouvant rien d'autres qu'un sac déchiré, une boussole et une boîte de conserve, elle en sortit. Elle rangea la boussole dans une poche de son pantalon. Elle ajusta le sac sur ses épaules, qui ne contenait que la boîte de conserve, puis reprit la route. Une ville se dessinait au bout du chemin. Elle décida d'y tenter sa chance. Qui sait, il y aura peut-être une moto à récupérer.

Préférence pour le tutoriel


Blue arrive devant les portes de la ville de Minneapolis. Je choisis donc de faire l'entretien avec un Millenium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celeste Johnson [100%]

Page 1 sur 1

Less Is More :: Préface :: Présentations :: Présentations en cours
Sauter vers: